Roland Shon - Théâtrenciel

Le montreur d'Adzirie

Créé en 2005.

Marionnettes traditionnelles du futur. Spectacle pour un montreur, un musicien, un régisseur, un castelet, ombres, marionnettes, images vidéos et autres objets.
Mise en scène : Hervé Lelardoux
Musique : Bertrand Lemarchand
Interprétation : Roland Shön, Bertrand Lemarchand, Ludovic Billy
Lumières : Claude Couffin.

En véritable maître de cérémonie, c'est à la rencontre d'un pays à la dérive et de ses habitants échoués que nous convie le Montreur d'Adzirie. Des boîtes à évocation qu'il ouvre une à une, où les disparus de cet étrange pays viennent rejouer pour nous des moments de leur vie, surgissent des images poétiques, drôles et envoûtantes... Dans ce spectacle quasiment sans paroles mais à la musique très présente, Roland Shön joue avec les objets, les marionnettes, l'ombre et la vidéo pour transformer un castelet moderne fait de métal et de plastique en véritable lanterne magique.

PRESSE

« des poètes de la scène les plus singuliers d'aujourd'hui... L'art de Roland Shön est un peu vaudou : accompagné de ses totems et de ses poupées, il ramène à de très anciens et nécessaires rituels, en des images splendides et mystérieuses. »
Fabienne Darge, Le Monde, décembre 2005

« Irrémédiablement séduit par la beauté des images, les projections en fond d'écran et les jeux d'ombres, on se laisse aisément transporter dans ce pays imaginaire un brin surréaliste, d'où l'on ressort avec la nette impression d'y avoir subrepticement perdu à notre tour notre latin. »
Marc Laumônier, Libération, novembre 2005

Le montreur d'Adzirie
voir la vidéo